sejour-angleterre

Arts et Culture Angleterre

Guide Angleterre : Art et Culture

L'Art anglais (Skira/Flammarion, 1988). Présentation complète des peintres anglais et de leurs oeuvres.
Jardins des grandes demeures anglaises, Gervaise Jackson-Stops (Albin Michel, 1984). Découverte à travers de belles illustrations de toute la diversité et l'élégance des jardins anglais.
L'Urbanisme en Grande-Bretagne, C. Chaline (Armand Colin, 1972).
Récapitulatif sérieux des grands courants architecturaux anglais.

Littérature

Rares sont les pays qui peuvent se targuer comme l'Angleterre de posséder autant d'écrivains talentueux. Le romantisme du XIXe siècle a donné naissance aux plus grands : Charles Dickens décrit la dure vie des ouvriers ; la subtile Jane Austen scrute la vie provinciale anglaise ; les soeurs Brontë mettent en scène des héroïnes indépendantes ; Lewis Carroll emmène au pays des merveilles ; Oscar Wilde se pose en provocateur ; Virginia Woolf capte l'âme londonienne.
Au XXe siècle, les auteurs populaires abondent : Graham Greene, William Golding, Somerset Maugham, Aldous Huxley, Doris Lessing…, concurrençant les virtuoses du roman policier : Agatha Christie, John Le Carré, P.D. James. En ce début de siècle, de nouveaux auteurs ont séduit un public international : Michael Cunningham, Jonathan Coe, Robert McLiam et l'Anglo-Indien V.S. Naipaul, Prix Nobel de littérature en 2001.

En explorant toute l'île de Grande-Bretagne, Daniel Defoe (Payot, 1974). Observations sur l'Angleterre du début du XVIIIe siècle.
Journal d'un écrivain, Virginia Woolf (10/18, no 3225, 1969). La vie culturelle de Londres dans les années 1950, dont celle des intellectuels du quartier de Bloomsbury.
Liaisons étrangères, Alison Lurie (Rivages, 1987). Regard romancé et plein de drôlerie d'une Américaine sur la société et la psychologie anglaises.
Voyage excentrique et ferroviaire au Royaume-Uni, Paul Théroux (Grasset, 1986). L'Américain décrit son pittoresque voyage, à l'affût de la vie quotidienne des Anglais, le long des côtes de Grande-Bretagne.

Architecture anglaise

Sobriété et rejet de l'exubérance définissent l'architecture anglaise.
Les cathédrales sévères du temps des Normands, les châteaux militaires du pays de Galles, les monuments gothiques traduisent cette même rigueur. A l'honneur à partir du XVIe siècle, les demeures privées s'embellissent sous l'influence du style Renaissance, dont les deux chantres sont Inigo Jones (1573-1651) et sir Christopher Wren (1632-1723). Au VIIIe siècle, l'architecture régionale et rurale s'épanouit dans des maisons à colombages, des villages en brique rose, des chaumières blanches… Les styles baroque, géorgien et néogothique sous la période victorienne ont façonné une architecture unique au monde.

Peinture et sculpture

Presque inexistante avant le XVIIIe siècle, la peinture anglaise a pris son essor avec des artistes comme Hogarth (1697-1794), Turner (1775-1851), Constable (1776-1837), Gainsborough (1727-1788), devenus maîtres dans l'art de peindre des portraits, des paysages, et de jouer avec les lumières. William Blake (1757-1827) dépasse ce réalisme pour plonger le spectateur dans un monde onirique. Au XXe siècle, on retient les peintures pleines de folie de Francis Bacon, les sculptures de Henry Moore et de talentueux artistes du pop art comme David Hockney, Richard Hamilton ou Peter Blake.

Théâtre et cinéma

Tradition très forte depuis le XVIe siècle, le théâtre fait partie du quotidien de certains Anglais. Les dramaturges actuels, Tom Stoppard, Alan Ayckbourn, David Hare, Allan Bennett, remplissent les théâtres londoniens. L'Angleterre compte aussi des réalisateurs de cinéma d'envergure, comme Ken Loach, Mike Leigh, Kenneth Brannagh, Stephen Frears, et des acteurs talentueux, dont Emma Thompson, Kristin Scott-Thomas, Anthony Hopkins, Sean Connery, Jeremy Irons. Derniers succès cinématographiques Quatre mariages et un enterrement, Trainspotting et The Full Monty.

Le royaume de la pop

Londres, Liverpool, Manchester sont devenus des lieux mythiques de la pop music. Les Beatles, les Who, les Rolling Stones y ont connu leurs heures de gloire. Depuis, l'Angleterre, notamment Londres, s'est transformée en terrain de toutes les expériences musicales et a donné naissance au psyché, au hard, au punk, à l'acid house… Eric Clapton, Genesis, Sex Pistols, Blur, Oasis, Radiohead, Elton John, George Michael, David Bowie, Joe Cocker ont remporté des succès internationaux. Cette passion des Anglais pour la musique s'illustre par l'existence d'un nombre considérable de groupes de rock amateurs et de fanfares, par une presse musicale abondante et par une programmation éclectique de concerts.

En cliquant sur "je m'inscris", j'accepte de recevoir les offres de Promovacances et de ses partenaires

X Fermer