sejour-argentine

Argentine : Les fêtes et coutumes Argentine

Guide Argentine : Agenda des fêtes

Les fêtes traditionnelles

Le 10 novembre, le jour de la Tradition (día de la Tradicion) est célébré à San Antonio de Areco. A cette occasion, et tout au long de la semaine, des défilés traditionnels de gauchos ont lieu ainsi que des rodéos, des jeux et des festivals de musique et de danse.
Le pèlerinage du 8 décembre célèbre Notre-Dame de Luján et conduit les fidèles de Buenos Aires à Luján, où se trouve une basilique, important lieu de pèlerinage. Luján est, en quelque sorte, le Chartres ou le Lourdes argentin.
Des carnavals régionaux et des fêtes traditionnelles se déroulent tout au long de l'année : à Humahuaca (au nord-ouest, à côté de la frontière bolivienne), en février, des processions et des bals costumés se déroulent pendant le carnaval, sans oublier la présence des groupes folkloriques…

Les ñoquis du 29

Tous les 29 du mois, une vieille coutume italienne veut que les Argentins mangent, chez eux ou même au restaurant, des ñoquis. La légende raconte qu'un jeune médecin du nom de Pantaleon, qui parcourait le nord de l'Italie au 8e siècle, en accomplissant des guérisons miraculeuses fut invité chez des paysans modestes à partager leur maigre repas (aujourd'hui symbolisé par des ñoquis). Il leur prédit un an de pêche et de récoltes excellents. La prophétie s'accomplit. Depuis, les adeptes des ñoquis du 29 glissent un billet sous leur assiette pour invoquer la chance. Mais l'on donne aussi le nom de « ñoquis » aux fonctionnaires fictifs, qui n'apparaissent, que le 29 du mois pour toucher leur paye.

En cliquant sur "je m'inscris", j'accepte de recevoir les offres de Promovacances et de ses partenaires

X Fermer