sejour-egypte

Le savoir vivre Egypte

Usages et politesse en Egypte

In cha' Allah (si Dieu le veut), maalich (ce n'est pas grave) et boukra (demain) sont les trois mots clés de la vie quotidienne. Perdre patience ou rudoyer un interlocuteur sont considérés comme des manquements graves à la politesse élémentaire. De même, le plus grand respect est dû aux personnes âgées et aux femmes.
Jupes courtes, shorts pour les hommes et tee-shirts sans manches sont déconseillés (sauf au bord de la mer). L'usage veut également qu'une femme ne fume pas dans la rue. Les Egyptiens ne feront pas de remarques mais les contacts avec la population en seront modifiés.
L'aumône est une tradition bien ancrée. Il ne faut pas s'étonner d'être sollicité - les Egyptiens le sont tout autant - et on peut donner quelques piastres si on le souhaite.
Les Egyptiens, très conformistes, sont très pointilleux sur l'image de leur pays et le respect des normes établies. Ne pas critiquer l'Egypte, ne pas remettre en cause le pouvoir et ne pas se lancer dans de grandes discussions sur la religion ou l'existence de Dieu...

Formules de politesse

Bonjour (respectueux) : es-salam aleikoum (réponse : aleikoum salam).
Bonjour (le matin) : sabah al-kheir (réponse : sabah al-nour).
Bonsoir (le soir) : masa al-kheir (réponse : masa al-nour).
Bienvenue : ahlan wa sahlan.
Au revoir : maa salam.
Comment ça va ? : ezzayak (pour un homme); ezzayek (pour une femme).
Ça va bien : kwayyes ou taman.
S'il vous plaît : min fadlak (pour un homme); min fadlik (pour une femme).
Merci : choukran.
Pardon/excusez-moi : assef.
Tant pis/ce n'est pas grave : maalesh.
C'est impossible : mich momken.
Peut-être : momken.

En cliquant sur "je m'inscris", j'accepte de recevoir les offres de Promovacances et de ses partenaires

X Fermer