Arts et Culture Finlande

Guide Finlande : Culture et traditions

La Finlande a réussi à préserver sa langue et à développer sa propre culture. Aujourd'hui, c'est le pays au monde qui dépense le plus d'argent public pour les arts et la culture, soit près de 90 € par personne et par an pour les musées et les programmes artistiques.

Architecture

L'architecture moderne finlandaise trouve toute son expression chez Alvar Aalto et Eliel Saarinen. On doit à Aalto de nombreuses églises, usines, logements et zones résidentielles. Saarinen, créateur du style « romantisme national », s'est penché sur les maisons d'Helsinki. Aujourd'hui, ils sont nombreux à avoir pris la relève, et une visite des nouveaux centres de congrès et salles de concert s'impose pour se faire une idée de leur talent et de leur diversité. Les exemples d'architectures anciennes sont rares. Construites en bois, les maisons, lorsqu'elles n'ont pas été détruites par les guerres, l'ont été par le temps. Seuls rescapés : l'église de Tornio en Laponie, les châteaux médiévaux de Turku et de Savonlinna, et 75 églises dispersées principalement dans le Sud.

Cinéma

Une douzaine de films sont produits chaque année. Les frères Kaurismäki, Mika et surtout Aki, sont les meilleurs réalisateurs du pays. Aki est le plus connu grâce à ses films : L'homme sans passé, La Vie de bohème, Leningrad Cow-Boys go to America et Au loin s'en vont les nuages et L'Homme sans passé. Un autre Finlandais s'est brillamment distingué à Hollywood. Renny Harlin, aussi connu pour être l'ex-mari de Geena Davis, est le réalisateur de Né américain, Die Hard II et Cliffhanger.

Design

Les designers finlandais utilisent des matériaux naturels combinés avec des couleurs et des formes géométriques bien à eux. Ils se sont fait connaître en 1951 à la Triennale de Milan en raflant la majorité des prix. Les plus connus sont Kaj Franck (Arabia), Tapio Wirkkala et Timo Sarpaneva (littala) pour leurs travaux sur le verre et la céramique. En mode, Marimekko remporte tous les suffrages avec ses vêtements rayés déclinés dans toutes les couleurs. Janna Syväoja impressionne par ses bijoux fabriqués à l'aide de papier recyclé.

Minorités en vue

Pourquoi certaines villes ont-elles deux noms différents ? Comme Turku en finnois, également appelée Åbo en suédois ; ou encore Ekenäs en suédois, Tammisaari en finnois. Tout simplement parce que ces villes sont bilingues. Pour être officiellement décrétée bilingue, une municipalité doit recenser une minorité de 3 000 personnes ou de plus de 8 % de la population parlant soit le finnois, soit le suédois. Dans ce cas, tous les panneaux des rues et les publications officielles sont dans les deux langues, la langue majoritaire étant toujours la première inscrite. Même chose pour les cartes routières !

Littérature

Ecrit par Elias Lönnroth, le Kalevala est le fondement de la culture, de la littérature et de l'histoire finlandaises. Pendant dix ans, ce médecin aventurier a parcouru la campagne pour recueillir un ensemble de poèmes, légendes et histoires populaires. En 1833, Lönnroth publie le résultat de ses recherches : un recueil de 12 078 vers ordonnés en 32 chants. La version finale paraît en 1849. Depuis, le Kalevala a été traduit en presque 40 langues. Ce livre réunit toute la mythologie finlandaise. Il reprend les histoires de la création de l'univers et des récits de batailles. L'intrigue prend place entre deux pays imaginaires : le Kalevala (« notre pays ») et le Pohjola (« l'autre endroit »). Les héros sont des humains dotés de pouvoirs extraordinaires.
En 1870, Aleksis Kivi fait paraître Les Sept Frères, ouvrage d'abord controversé avant de devenir symbole national. Il donne ainsi une forme au poème lyrique, qui témoigne des richesses et de la beauté de la langue finnoise.
Mais, internationalement, la vedette revient à Frans Eemil Sillanpää, prix Nobel de littérature en 1939, et à Mika Waltari, auteur de Sinouhé l'Égyptien.

Musique

La scène musicale classique est dominée par l'oeuvre du compositeur Jean Sibelius. On sent nettement son influence sur le travail de la nouvelle génération de compositeurs comme Magnus Lindberg et de chefs d'orchestre. Les plus connus sont Esa-Pekka Salonen, Jukka-Pekka Saraste, Sakari Oramo et Osmo Vänskä. En Carélie, la musique folklorique avec ses accordéons est très vivante et populaire. Les paroles exaltent souvent la nature et l'amour… Les Finlandais adorent les soirées où les dames invitent les messieurs à danser dans les discos traditionnelles. En été, des festivals de renommée internationale attirent amateurs de jazz, de rock et d'opéra, mais aussi de tango finlandais qui n'a rien à envier au tango argentin !

En cliquant sur "je m'inscris", j'accepte de recevoir les offres de Promovacances et de ses partenaires

X Fermer