sejour-guadeloupe

Le poisson et autres mets

En matière de gastronomie, la Guadeloupe est le deuxième consommateur mondial de poissons par habitant. Les recettes sont multiples : court-bouillon, blaff de palourdes, langoustes grillées, fricassée de lambis, etc. La cuisine guadeloupéenne est d'autre part très épicée. C'est là qu'on voit d'ailleurs le mieux la contribution de la communauté indienne à la gastronomie guadeloupéenne, dans l'utilisation abondante faite sur l'île du colombo (épice). Avant d'être cuisinés, viandes comme poissons peuvent ainsi macérer pendant des heures dans des cocktails d'herbes assaisonnées qui en relèvent le goût. Plus du tiers de la surface du pays est d'autre part consacré à l'agriculture : ce sont les fameux jardins créoles, garnis de somptueux vergers et potagers ! Parmi ces produits, citons : le poyo (bananes vertes ou ti-nain), le fruit de l'arbre-à-pain, les gombos, les choux, le cresson. Les produits de la mer sont une autre richesse de l'île. Parmi les plats typiques, citons ceux cuisinés à base de crabes au moment des fêtes de Pâques : matété (riz cuit avec des crabes) et calalou (crabes avec des feuilles de madères, accompagné de riz blanc). Les classiques de la cuisine sont toujours des plats généreux, dégustés en famille ou lors de grands repas festifs…On comprend mieux pourquoi les Guadeloupéens sont les premiers buveurs de champagne en France ?

En cliquant sur "je m'inscris", j'accepte de recevoir les offres de Promovacances et de ses partenaires

X Fermer