Jordanie : Les fêtes et coutumes Jordanie

Calendrier des fêtes et coutumes de Jordanie

Les fêtes islamiques n'ont pas lieu à des dates fixes puisque le calendrier musulman est lunaire et non solaire. Etant donné la cohabitation de deux religions monothéistes, les fêtes religieuses les plus importantes sont célébrées par les chrétiens et par les musulmans. C'est le cas de Noël qui, pour les orthodoxes, se situe le 6 janvier ; c'est le cas également pour l'Aïd al-Kebir, l'une des fêtes les plus sacrées du calendrier musulman. Elle commémore le sacrifice d'Abraham : c'est pour cette raison que chaque famille sacrifie traditionnellement un mouton. Elle se déroule quarante jours après la fin du ramadan, mois sacré du jeûne au cours duquel il est interdit d'absorber quoi que ce soit de l'aube au crépuscule. C'est également un mois de fête : la rupture du jeûne se déroule en famille et, le soir, les rues sont bondées de promeneurs. Pendant cette période, les pays tournent au ralenti. Au Liban, les chiites célèbrent l'Achoura, l'anniversaire de la mort du martyr Hussein, fils de Ali. Moment de douleur et de contrition, cette fête donne lieu à des manifestations au cours desquelles les hommes se flagellent. Elle est particulièrement impressionnante dans le sud du pays.

Jours fériés

Le jour de repos est le vendredi. Les fêtes islamiques suivent le calendrier lunaire et leur date varie donc d'année en année. Citons, pour les plus importantes, l'Aïd al-Fitr, qui marque la fin du ramadan, l'Aïd al-Adha, à la fin du pélerinage à La Mecque et le Hijriya, le nouvel an. Les fêtes chrétiennes sont calquées sur le calendrier grégorien.

Fêtes nationales

15 janvier : journée de l'Arbre
22 mars : fête de la Ligue arabe
25 mai : anniversaire de l'Indépendance.
10 juin : fête de l'Armée.

En cliquant sur "je m'inscris", j'accepte de recevoir les offres de Promovacances et de ses partenaires

X Fermer