Voyage Jordanie : Population et démographie

L'immense majorité de la population de la région est arabe, ce qui ne présume ni d'un mode de vie (nomade ou sédentaire), ni d'une religion, mais d'une langue maternelle commune. Cependant, tout voyageur aura le loisir de l'observer : la Jordanie, la Syrie et le Liban offrent un large panel - certains diront mosaïque - de groupes ethniques et religieux différents. Un critère est fondamental pour comprendre le fonctionnement de ces sociétés : l'appartenance à une famille, un clan, une tribu.
Sédentaires et Bédouins, chrétiens et musulmans, Jordaniens et Palestiniens : que de groupes différents en Jordanie qui compte près de 6 millions d'habitants à 90 % musulmans ! Les Bédouins, « habitants du désert » et soutien indéfectible de la lignée hachémite, se divisent en tribus régies par un cheikh. Deux d'entre elles possèdent un poids démographique et politique d'importance : les Houietates, du sud, et les Beni Sakhr, du centre. Elles ont des places assurées dans l'armée ou la police et, aujourd'hui, bien peu sont encore nomades : moins de 1 % de la population jordanienne ! Elles ont troqué leurs chameaux contre des camions, mais ici et là, on voit encore les tentes noires traditionnelles. Les Palestiniens constituent un quart de la population. Seuls 6 % d'entre eux vivent dans des camps de réfugiés, les autres sont non seulement intégrés, mais participent pleinement à la société, d'autant que leur exil forcé les a poussés à s'investir dans l'éducation. Ils forment la population la plus diplômée du Proche-Orient.

En cliquant sur "je m'inscris", j'accepte de recevoir les offres de Promovacances et de ses partenaires

X Fermer