Les personnages célèbres Jordanie

Guide Voyage : Personnages célèbres de Jordanie

Zénobie, reine de Palmyre

L'empereur Aurélien, qui la captura, en fit une description dithyrambique, tant pour son intelligence que pour sa beauté. Bien d'autres, des siècles plus tard, vantèrent son habileté et son charme. En fait, on dispose de très peu d'éléments sur elle, sinon qu'elle sut attirer à sa cour nombre d'esprits brillants et qu'elle résista vaillamment aux troupes romaines.

Philippe l'Arabe

Né dans le Hauran, sans doute dans un village situé à l'emplacement de l'actuel Chahba, fils d'un chef de clan local, Philippe intègre les légions romaines.
Ce sont elles qui le proclament empereur après la mort au combat de l'empereur Gordien. Le sénat entérine la décision en 244. Philippe est assassiné en 249 lors d'une mutinerie.

Salah ad-Din (Saladin)

Fin stratège militaire, ce Kurde devint vizir de l'Egypte puis, en 1174, unifia la Syrie, l'Egypte, l'Irak et une partie de l'Arabie, opposant ainsi aux colonies franques un vaste empire. De batailles en trêves, il finit par écraser les Francs à la bataille de Hattin, le 4 juillet 1187.

Renaud de Châtillon

Vassal de Baudouin IV, prince d'Antioche, seigneur d'Outre-Jourdain établi dans la citadelle de Kerak, il avait un objectif : prendre et détruire La Mecque. Pilleur, sanguinaire, il n'hésitait pas à massacrer des caravanes de musulmans. Aussi était-il pour Salah ad-Din l'homme à abattre. Ce qui fut fait lors de la bataille de Hattin.

L'émir Fakhr al-Din II le Grand

Considéré par nombre d'historiens comme le fondateur historique de l'Etat libanais, ce dirigeant druze fut nommé en 1590 gouverneur du Chouf par les Ottomans. Il réussit à unir tous les territoires qui constituent aujourd'hui le Liban. Il prit comme exemple de modèle de développement l'Europe, notamment la Toscane. Il fut exécuté en 1635.

Glubb Pacha

Officier britannique typique de l'imagerie du début du XXe siècle, fasciné par l'Orient, il fonda la célèbre Patrouille du désert jordanienne constituée de troupes bédouines, et pacifia le pays en proie aux razzias des tribus. Sa brillante carrière le porta à la tête de l'armée jordanienne. Ce militaire suranné, fidèle à l'Empire de sa Gracieuse Majesté, fut finalement remercié par le roi Hussein en 1956.

En cliquant sur "je m'inscris", j'accepte de recevoir les offres de Promovacances et de ses partenaires

X Fermer