Senegal : Les fêtes et coutumes Senegal

Agenda des fêtes sénégalaises

Le Sénégal inscrit six fêtes nationales à son calendrier. Civiles ou religieuses, elles sont chômées :
Anniversaire de l'Indépendance (4 avril).
Fête internationale du Travail (1er mai).
Noël et Saint-Sylvestre (25 décembre et 1er janvier).
Korité (fin du Ramadan) et Tabaski, ou fête du Mouton, en souvenir du sacrifice d'Abraham. Leurs dates sont fonction du calendrier lunaire. Tout s'arrête alors pendant 24 h, même les marchés !
Non fériées, les fêtes musulmanes de la région de Thiès, comme le Magal, à Touba, ou le Gamou, à Tivaouane, sont très impressionnantes. A la Pentecôte, le grand pèlerinage chrétien de Poponguine (Petite Côte) aussi. S'ajoutent à ces fêtes religieuses une multitude de manifestations d'inspiration animiste et fétichiste. Leur origine se perd dans la nuit des temps.

Les grandes fêtes traditionnelles

Fête de l'O Lamata : en janvier. Les initiés, isolés du village, entrent en contact avec les morts. Pays bassari.
Fête du Manidan : en avril. Les hommes dansent au son d'un orchestre masqué. Les femmes ne peuvent assister au spectacle, sous peine de stérilité. Environ de Kédougou.
Fête du Fafaro : en mai. En l'honneur des ancêtres, danses autour du fameux masque Kagran, qui incarne le destin. Casamance.
Fête de l'A Tyuur à Pety : en juin. Prières, danses et libations autour des tombeaux des ancêtres. Sine-Saloum. Luttes entre hommes (juin et juillet) et entre jeunes filles (juillet). Casamance.

Les fanaux

Fin décembre, les rues de Saint-Louis, livrées à la danse et à la musique, disparaissent sous les lampions. Ce défilé carnavalesque date de la colonisation française. A cette époque, les Signares, riches et belles métisses de la ville, se rendaient à la messe de minuit éclairées par les fanaux de leurs esclaves. D'une année à l'autre, ces derniers cherchaient à exhiber la plus belle lanterne ; les fanaux devinrent ainsi de véritables objets d'art, en même temps que le prétexte à des compétitions. Longtemps oublié, le défilé des fanaux a retrouvé toutes ses couleurs, au rythme déchaîné des tam-tams et des gorons.

Jours fériés

A grande majorité musulman, le pays devrait se reposer le vendredi. En réalité, c'est du samedi midi au lundi matin que la plupart des Sénégalais cessent le travail. Attention à la période du Ramadan, qui modifie les jours et heures d'ouverture et de fermeture.

En cliquant sur "je m'inscris", j'accepte de recevoir les offres de Promovacances et de ses partenaires

X Fermer