Cuisine et boissons Seychelles

Spécialités culinaires des Seychelles

Cuisine

L'océan Indien, très poissonneux, fournit le quotidien de la table seychelloise. Chaque habitant consomme une moyenne de 85 kg de poisson par an. Le bourgeois, espèce très courante dans le lagon, se retrouve à toutes les sauces, préparé aussi bien en curry qu'au court-bouillon. Dans les restaurants, les steaks de thon et d'espadon voilier figurent souvent au menu. Le poulpe, baptisé zourite, est à la base de nombreuses spécialités épicées. La viande se montre beaucoup plus rare que le poisson : quelques élevages de porcs et de volailles entrent dans la composition de recettes souvent relevées. Des sauces élaborées à partir de tomates, tel le rougail, agrémentent la plupart des plats. A l'heure du dessert, la noix de coco règne sans partage ; caramélisée, elle fait même office de nougat.

Boissons

La bière Seybrew est la boisson la plus populaire. On la sert dans les restaurants et les bars. Les Seychellois la consomment aussi volontiers chez eux. Le calou, qui n'est autre que la sève fermentée du coco, fait figure d'alcool national. Mais rares sont les visiteurs qui l'apprécient. Le bacca, jus de canne à sucre fermenté, est un alcool très fort, réservé aux grandes occasions. Les jus de fruits frais, notamment les mélanges de papayes, goyaves et ananas additionnés de citron pressé, constituent un délicieux cocktail. L'eau de coco servie fraîche désaltère. Le soir, la citronnelle s'impose en guise d'infusion. Elle aide à trouver le sommeil et facilite la digestion.

En cliquant sur "je m'inscris", j'accepte de recevoir les offres de Promovacances et de ses partenaires

X Fermer