sejour-turquie
sejour-turquie

Les informations pratiques Turquie

Guide Turquie : Informations pratiques

Eau

Evitez de boire l'eau du robinet, souvent trop désinfectée... ou pas assez ! On lui préfèrera l'eau minérale (maden suyu), puisée à des sources thermales réputées.

Ecriture

Depuis l'abandon de l'alphabet ottoman (de type arabo-persan), en 1928, le turc s'écrit avec 29 lettres latines. Elles se prononcent à peu près comme en allemand. Les lettres q, w et x n'existent pas, et seules trois lettres diffèrent : le ? (peu ou prou le « w » belge), de prononciation délicate ; le ? « eu » et le ? « ch », ainsi que quatre lettres qui nous sont familières, le c « dj », le ç « tch », le ö « eu » et le ü « u ».

Electricité

220 V et prises compatibles avec celles d'Europe continentale.

Heure locale

Hiver comme été, ajouter 1 heure par rapport à Paris, Bruxelles et Genève.

Horaires d'ouverture

Avec l'essor de la pratique religieuse, le vendredi prend parfois le pas sur le dimanche, jour férié officiel. Les musées ouvrent de 8 h 30 à 12 h et de 13 h et 17 h 30. Leur jour de fermeture est généralement le lundi, à l'exception de Topkapi. Les boutiques ont des horaires irréguliers. Les banques sont ouvertes du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 12 h et de 13 h à 17 h. Les bureaux principaux peuvent être accessibles jusqu'à minuit.

Informations touristiques

Les offices du tourisme d'Europe disposent d'une documentation bien faite, que l'on retrouvera dans les turizm burolari. Les boutiques de souvenirs proposent des livres bon marché, écrits par des archéologues. Dans les toutes petites villes, les mairies seront le dernier recours.

Jours fériés

23 avril : fête de l'Enfance et de l'Indépendance.
19 mai : fête de la Commémoration d'Atatürk, de la Jeunesse et des Sports.
30 août : fête de la Victoire (fin de l'occupation grecque en 1922).
29 octobre : anniversaire de la Fondation de la République.

Médias

Cumhuriyet (« La République »), Hürriyet (« La Liberté »), Milliyet (« La Nation »), Sabah (« Le Matin ») : les Turcs dévorent leurs journaux et magazines, parmi lesquels nombre de versions locales (et édulcorées) de la presse féminine d'Europe de l'Ouest. Les librairies de Taksim et les quartiers universitaires reçoivent les principaux titres francophones : Le Figaro, Le Monde, Le Soir, Tribune de Genève. Tout le pays est câblé, et il est possible de capter quelques chaînes européennes, notamment TV5 et RTL. Dans quelques grandes villes, la bande FM diffuse de nombreuses radios musicales.

Musique

Le plus grand choix de musique (ne pas hésiter à demander conseil) est à Taksim ou à Scutari, où l'on trouve aussi des partitions de groupes rock internationaux à des prix imbattables. Dans ces mêmes quartiers, de nombreux concerts folk ont lieu dans les boîtes de nuit.

Poste et communications

Les bureaux de poste (postane) principaux sont souvent ouverts jusqu'à minuit. Ils assurent l'envoi d'une lettre en Europe de l'Ouest en une semaine environ. En outre, ils proposent les services du téléphone, facturé bien moins cher qu'à l'hôtel. Il vaut mieux inscrire le numéro sur un papier, les employés ne parlant pas toujours de langue étrangère. Il existe aussi des cabines, souvent à carte, qu'on peut acheter à la poste ou dans les bureaux de tabac. Le réseau de téléphonie portable se développe considérablement.

Sécurité

Sûr, trop sûr, peut-être : généralement, on n'a à redouter en Turquie que quelques pickpockets et les ficelles grossières des marchands de souvenirs. La police et la justice turques ne sont pas des plus amènes. Le trafic de drogue peut mener loin, mais aussi le braconnage sous-marin, la participation à des manifestations interdites et le pillage des sites.

En cliquant sur "je m'inscris", j'accepte de recevoir les offres de Promovacances et de ses partenaires

X Fermer