sejour-croatie1
sejour-croatie2
sejour-croatie3
sejour-croatie6
sejour-croatie7

Cuisine et boissons Croatie

Que mange t-on en Croatie ?

Au nord de la Croatie, on sert une cuisine d'Europe centrale, aux influences austro-hongroises voire balkaniques, tandis que, sur la côte, il s'agit plutôt d'une cuisine méditerranéenne. Les deux privilégient la juha, bouillon de légumes qu'en Dalmatie on accommode avec du poisson et qui devient la « riblja juha ». Les charcuteries sont aussi à l'honneur. En Dalmatie et en Istrie, on préfère e « pršut », délicieux jambon fumé. En Slavonie, c'est le kulen (saucisson) ou les « esnovke » (saucisses) de Samobor. Le fromage de brebis de l'île de Pag, le fameux « paški sir », est proposé en entrée. Les poissons et les fruits de mer figurent à la carte de tous les restaurants du littoral. La sole, « tabinja », généralement bon marché, le « zubatac » et l'« orada » (deux variétés de brème), sont souvent accompagnés de « Čuve », riz aux légumes et aux poivrons. Les palourdes, servies avec une sauce à l'ail, « musule na buzaru », et les calamars farcis, punjene lignje, sont des spécialités locales. Sur le littoral, le plat de viande traditionnel est l'agneau grillé, « pastiada », que dans les familles on réserve aux jours de fête. En Croatie continentale, l'agneau rôti fait figure de plat national, avec le cochon de lait à la broche. En guise de dessert, on sert de délicieux gâteaux aux noix, « orahnjaca », ou aux pavots, « makovnjaca ». Les pâtisseries, comme les strudel (aux pommes, aux cerises, au fromage blanc), sont souvent directement inspirées de celles de Vienne. Il faut goûter aussi la « kremšnite », une pâte feuilletée fourrée de crème pâtissière. La Slavonie est réputée pour ses vins blancs, notamment le « traminac » et le « silvanac ». Les vignobles de Dalmatie produisent des vins plutôt corsés, comme le « postup » (rouge), le « pošip » (blanc) ou le fameux « dinga » (rouge) de la presqu'île de Pelješac. Le cabernet-sauvignon, le teran et le merlot de Pore, plus légers, sont appréciés des amateurs. On confectionne aussi en Istrie un vin jaune, le « malvazija », que l'on boit à l'apéritif. Un rosé, le « hrvatica », produit aussi dans la région de Pore, mérite d'être mentionné. Le « plavac », vin rouge provenant des îles de Hvar et de Bra, a ses inconditionnels. On boit sur la côte, notamment dans la région de Split, pour accompagner les desserts, un vin sucré à la couleur ambrée, le « prosek ». En Croatie orientale, les paysans distillent encore la « rakija », eau-de-vie à base de prunes. On propose souvent à la fin des repas un verre de « travarica », marc de raisin aromatisé aux herbes médicinales, et parfois du marasquin ou « maraschino », liqueur à base de griottes (aux vertus digestives !).
La bière de Karlovac (au sud de Zagreb) est servie en bouteille (plus rarement à la pression) dans la plupart des cafés et restaurants. L'eau minérale est légèrement gazéifiée.

En cliquant sur "je m'inscris", j'accepte de recevoir les offres de Promovacances et de ses partenaires

X Fermer