Chine : Les fêtes et coutumes Chine

Coutumes et nouvel an chinois

A l'exception des fêtes légales de la République populaire de Chine, la plupart des festivités sont fondées sur le calendrier lunaire, inclus dans un cycle de douze ans, chacun placé sous le signe d'un animal. Ce zodiaque joue un rôle très important dans les horoscopes, considérés comme des décrets du Ciel. Depuis le retour des pratiques religieuses, l'activité des temples et des monastères est ponctuée par deux manifestations, les 15e et 30e jours de chaque mois.

Jours fériés

Les principaux jours chômés sont :
1er janvier : nouvel an.
Fin janvier-début février : fête du Printemps (nouvel an chinois, une semaine de congé).
8 mars : fête internationale des Femmes.
1er mai : fête internationale du Travail (une semaine de congé).
1er juin : fête internationale des Enfants.
1er août : fête de l'Armée populaire de libération.
1er octobre : fête nationale (une semaine de congé).

La fête du Printemps (Chunjie)

Le nouvel an, le 1er jour du 1er mois lunaire (date variable entre fin janvier et début février), est la seule fête traditionnelle qui soit chômée, occasion de cinq jours de vacances pour la célébrer en famille. Gongxi facai, « bonheur et richesse » sont les voeux qui l'accompagnent. Les enfants reçoivent ce jour-là des enveloppes rouges dans lesquelles les adultes ont glissé quelques billets. C'est l'occasion de repeindre sa maison et de la décorer d'images du nouvel an représentant la richesse, le bonheur, la fertilité, de rembourser ses dettes, de se vêtir de neuf… Les encadrements de portes sont tapissés de bandes de papier rouge calligraphiées avec soin. Pendant les jours qui précèdent, on fait grand tapage de pétards pour chasser de la terre tous les esprits maléfiques.

La fête des Lanternes

Jadis, le 15e jour du 1er mois lunaire, on allumait 108 lumignons pour recevoir les divinités qui descendaient sur terre, puis des lanternes en soie rouge pour accueillir les bons génies. La signification religieuse a disparu. Ce jour-là, parcs et temples sont décorés d'une multitude de lanternes multicolores.

La fête des Morts

Autrefois célébrée le 15e jour du 3e mois lunaire, elle est désormais fixée au 5 avril. Chaque famille balaie la tombe de ses ancêtres et fait des offrandes, sous forme de couronnes de fleurs et de fausse monnaie de papier brûlée en guise de viatique à l'intention des défunts.

La fête du Double Cinq

Le 5e jour du 5e mois commémore la mort du poète Qu Yuan, qui se précipita dans un fleuve pour avoir été injustement calomnié. Des courses de bateaux, symbolisant des combats de dragons, sont organisées sur les lacs et les rivières, et on se régale de zongzi, gâteaux de riz glutineux enveloppés dans des feuilles de bambou.

La fête de la Mi-Automne

Le 15e jour du 8e mois, qui correspond à l'équinoxe de septembre, est placé sous le signe de la lune. Ce soir-là, on se réunit dans les parcs pour la contempler en dégustant des gâteaux fourrés découpés en forme de pleine lune.

En cliquant sur "je m'inscris", j'accepte de recevoir les offres de Promovacances et de ses partenaires

X Fermer