Faire du shopping Chine

L'influence de l'artisanat chinois

Les tentations sont infinies et les occasions, innombrables. Pas un site sans magasins de souvenirs, pas un restaurant sans un coin boutique, pas un hôtel sans galerie marchande. Sans compter les quartiers dédiés au shopping sur des kilomètres dans le moindre centre-ville. En règle générale, on ne marchande pas dans les magasins, mais sur les stands de site et de rue, oui. Chaque région a sa spécialité, que l'on pourra acheter directement dans les ateliers de production - lorsqu'on en visitera -, dans lesquels on aura une garantie de qualité moyennant un prix parfois légèrement supérieur.

Antiquités

En principe, les antiquités que l'on pourra acquérir et exporter sans problème sont postérieures à l'ère Qianlong, qui se termine en 1796. Un cachet de cire, apposé sur l'objet ou sur une étiquette, tiendra lieu d'autorisation d'exportation. Il ne faut cependant pas espérer réaliser des affaires chez les antiquaires. En Chine, on se montre très au courant des prix pratiqués sur les grandes places internationales.

Pierres dures et perles

Les Chinois sont passés maîtres du travail de l'agate, du jade et autres pierres dures. Il faut mettre le juste prix pour une sculpture délicatement ciselée, mais pendentifs et bagues sont tout à fait abordables. Plus original : un sceau-cachet, gravé à son nom en caractères chinois ou en lettres latines, que l'on pourra faire tailler dans une jolie pierre dure. Les perles de culture produites dans le delta du Yangzi ou dans le lac Dian à Kumming ont de belles irisations dues à leurs formes irrégulières. On en fait même une crème de beauté.

Art populaire

Lanternes en soie ou en papier, cerfs-volants du Shandong en forme de dragons ou de libellules, figures du théâtre d'ombres ciselées dans de la peau d'âne, papiers découpés multicolores, paires de baguettes en bambou, estampes du nouvel an, figurines en bois, en argile, en tissu, vannerie de bambou… autant de trésors à prix modique à chiner sur les marchés.

Matériel de calligraphie

Passionnés des arts du pinceau, les Chinois en fabriquent le nécessaire avec un soin infini : papiers nuageux parsemés de parcelles de mica, bâtons d'encre parfumés au camphre, pinceaux aux manches travaillés à l'émail cloisonné ou à la laque, pierres à encre finement sculptées dans le schiste.

Soieries

Elles font courir le monde depuis plus de deux mille ans. On en trouve partout, de toutes les qualités et à des prix imbattables. Elles sont plus particulièrement fabriquées autour de Shanghai, Suzhou, Hangzhou, où l'on peut visiter usines de dévidage de cocons de soie, fabriques de brocart et ateliers de broderie. Soie fine, soie grège, shantung, brocart, soie au mètre, soie taillée en chemisiers, robes, vêtements ouatés : on peut se couvrir de ce doux matériau de la tête au pied !

Céramique

Céladons de Hangzhou, figurines en terre vernissée de Luoyang ou de Xi'an, bleu et blanc du Jiangxi et du Fujian, porcelaines peintes de Canton : les arts du feu sont à l'honneur et existent dans toutes les tailles.

En cliquant sur "je m'inscris", j'accepte de recevoir les offres de Promovacances et de ses partenaires

X Fermer