Espagne : Les fêtes et coutumes Espagne

Agenda des fêtes

Les fêtes sont un grand moment de liesse populaire. Pour la plupart, elles sont très anciennes. Il n'est guère de mois sans fêtes en Espagne. Beaucoup ont une origine religieuse ; les autres sont d'expression plus laïque.
Aux fêtes nationales, il faut ajouter celles de chaque province ou région, qui programment des festivités originales, et celle du patron de chaque ville et village.

Les fêtes religieuses

Si les Espagnols sont moins inféodés à l'Eglise, ils restent fidèles aux fêtes religieuses colorées et exubérantes. La plus célèbre est la Semana santa de Séville. Les hommes rassemblés dans des confréries de pénitents, depuis le XVe siècle, défilent, en avril, masqués, pieds nus et portant de lourds pasos avec les statues du Christ et de la Vierge Marie. Les torches illuminent les ruelles de la vieille ville. La semaine sainte est fêtée dans toutes les villes d'Espagne. A travers tout le pays, on assiste également aux romerías. Pèlerinages religieux et fêtes se déroulent sur tout le territoire. La plus populaire est celle du Rocío, à Almonte, province de Huelva. La célébration de la fête-Dieu à Tolède est elle aussi très appréciée. Il en va de même pour les crèches de Noël à travers tout le pays, ainsi que des cavalcades de l'Epiphanie.

Les carnavals

Février marque le début des fêtes en Espagne. C'est le temps des carnavals. En Navarre, à Lanz, la foule se presse autour de personnages mythiques, Ziripot et Zaldicot, dont l'histoire est millénaire. En Estrémadure, à Villanueva de la Jara, la cavalcade s'achève avec la crémation de Pero-Palo. Cadix, elle, résonne de dizaines d'orchestres, les charangas. A Valence, en mars, ce sont les fallas où, dans un vacarme terrible, la foule brûle des statues de carton-pâte géantes, les ninots.

« Las folclóricas »

De Concha Piquer ou Sarita Montiel à Lola Flores, les chanteuses folkloriques représentent l'esprit de la femme espagnole par excellence. L'histoire de l'Espagne est ponctuée de ces noms qui ont marqué la culture populaire. Parmi les plus connues, on ne peut oublier la théâtrale Lola Flores, la « Pharaonne », qui s'est rendue, ces dernières années, plus célèbre pour ses déboires avec la justice que pour sa voix. Son fils et sa fille ont parfaitement su renouveler le genre, tout en perpétuant la chanson des folclóricos. La femme du torréador Paquirri, la Pantoja, s'est également taillé une réputation, surtout depuis la mort tragique de son mari dans les arènes.

L'été en fête

Entre les mois d'août et d'octobre se déroulent de nombreuses fêtes aux thèmes divers et variés à Salamanque, Vejer de la Frontera, Toto et Ondarros, la Alberca. Certaines célèbrent un fait historique régional ou rappellent une tradition locale. Ainsi, à San Sebastián, Guipúzcoa, on fête la Semana grande, autour du 15 août. Entre deux feux d'artifice, se déroulent des combats de force basque, Euzkal Jaak. A Oviedo, dans les Asturies, le 21 septembre, a lieu le Día de America, qui célèbre, avec un grand défilé de chars, la migration des travailleurs vers l'Amérique.

En cliquant sur "je m'inscris", j'accepte de recevoir les offres de Promovacances et de ses partenaires

X Fermer