sejour-vietnam

Arts et Culture Vietnam

Guide Vietnam : Art et culture

Les racines du Vietnam ont beau s'enfoncer dans la terre de l'Inde et de la Chine, sa culture n'en est pas moins farouchement originale. De tout temps, elle a su adapter les diverses influences en forgeant sa propre identité.

Architecture

Sans avoir été des bâtisseurs aussi féconds que les Khmers ou les Cham, les Vietnamiens ont laissé en héritage d'harmonieuses structures, en majorité d'inspiration sacrée. L'architecture traditionnelle, sobre et symétrique, suit de rigoureux principes de géomancie, une science associant géographie et astrologie. Il en résulte des sites d'une grande harmonie avec la nature, dont les plus beaux exemples se trouvent dans les environs de Hanoi et de Hué.

Littérature

« Les fleurs en pâlissaient de jalousie. Le saule pleurait de n'avoir son élégance Belle elle était, comme dans la légende, A renverser citadelles et cités »
C'est ainsi que Nguyên Du (1765-1820) décrit l'héroïne de son récit poétique Kim Vân Kiêu, chefd'oeuvre incontesté de la littérature vietnamienne.
La poésie occupe traditionnellement une place importante, tout comme les chansons, les légendes et les fresques historiques. Au cours des siècles, les oeuvres ont été transmises rédigées en chinois, en vietnamien et en français. Parmi les grands auteurs figurent Nguyên Trai (XVe s.), Hô Xuàn Huong (XVIIIe s.), Nguyên Dinh Chiêu (XIXe s.) et Vu Trong Phung (XXe s.). Plus récemment, les écrivains ont dépeint les préoccupations sociales d'un pays marqué par la colonisation et la quête de son indépendance. Aujourd'hui, Nguyên Huy Thiêp et Duong Huong figurent parmi les écrivains vietnamiens les plus lus à travers le monde.

Folklore

Il est à la base de la culture traditionnelle et entremêle danse, musique, chanson, théâtre, contes, mythes et poésie. Les arts de la scène se déclinent sous plusieurs formes, dont le théâtre classique(hât tuông) et populaire(hât chèo), qui puisent leurs sujets dans le quotidien et l'histoire. Le théâtre parlé(kich noi) ne s'est que tardivement imposé. La musique populaire est essentiellement vocale. Elle raconte l'amour et les légendes ou berce les enfants. Classée au patrimoine mondial de l'Unesco, la musique classique se jouait à la cour des empereurs à Hué et s'accompagnait de danseurs. La plupart des groupes ethniques possèdent leur propre répertoire musical, voire même leurs propres instruments. Gongs, flûtes, xylophones ou instruments à cordes, ils sont souvent associés à des cultes ou des rituels particuliers. On peut explorer la tradition musicale vietnamienne grâce aux disques de Trân Van Khê.

Marionnettes d'eau (mua rôi nuoc)

Cette forme de théâtre particulière au Vietnam a vu le jour sous le règne des Ly (1010-1225), au coeur du delta du fleuve Rouge. Les étangs de la plaine servaient alors de scènes devant lesquelles les villageois se rassemblaient aux jours de fête. Encore aujourd'hui, les marionnettistes s'immergent jusqu'à la taille dans une eau boueuse qui dissimule leurs mouvements. Chaque marionnette, sculptée dans du bois de figuier et laquée de couleurs vives, représente un personnage du folklore ou de la mythologie vietnamienne. Fées, dragons et phénix prennent vie au son d'une musique rythmée de percussions et de cris. Le caractère le plus populaire demeure Teu, un bouffon au rire contagieux qui présente chaque performance. On peut assister à des spectacles de marionnettes d'eau à Hanoi et HCM-Ville, ainsi qu'à la pagode de Thây, lors de son festival annuel.

Filmographie

Français et Américains se sont abondamment servi du médium cinématographique pour raconter leurs souvenirs indochinois et exorciser les démons de la guerre. Le cinéma vietnamien connaît présentement une période de renouveau ; les cinéastes Dang Nhat Minh et Trân Anh Hung ont ému un public international grâce à leurs oeuvres, profondément empreintes de l'âme vietnamienne. Pour les mémoires d'Indochine : Indochine, R. Wargnier, 1991 ; Diên Biên Phu, P. Schoendoerffer, 1991 ; L'Amant, J.-J. Annaud, 1992. Sur la guerre américaine : Un Américain bien tranquille, Philip Noyce, 2002 ; Apocalypse Now, F.F. Coppola, Rééd 2001 ; Good Morning Vietnam, B. Levinson 1988 ; Platoon, 1986 ; Né un 4 juillet, 1989 et Entre ciel et terre, 1994, tous d'O. Stone. Pour le Vietnam vu de l'intérieur : L'Odeur de la papaye verte, 1993, Cyclo, 1995. A la verticale de l'été, 2000 et Je viens après la pluie, 2001, Trân Anh Hùng ; Trois Saisons, T. Bùi, 1999. Le quai des veuves, Luu Trong Ninh, 2001 ; La saison des goyaves, Dang Nhat Minh, 2001.

En cliquant sur "je m'inscris", j'accepte de recevoir les offres de Promovacances et de ses partenaires

X Fermer