sejour-bali

Les informations pratiques Bali

Voyage Bali : Informations pratiques


Que mettre dans sa valise ?



Choisir des vêtements légers en coton sous un lainage et un anorak en cas de besoin. Le maillot de bain est indispensable, mais il vaut mieux privilégier le pantalon au short mieux adapté à certaines visites (temples, mosquées ou domicile privé) et contre les moustiques. Votre valise contiendra aussi souliers, tennis, mocassins, sandales et chaussures de marche pour le trekking et moustiquaire. L'Indonésie étant le pays rêvé pour le photographe en quête d'exotisme, de couleurs et de spontanéité, n'oubliez pas de prendre votre appareil ainsi qu'un stock de pellicules (plus chères sur place) ou de piles (si votre équipement est numérique). Vu la luminosité ambiante, les tranches 7 h/ 9 h et 15 h/ 17 h conviennent plus aux prises de vue, la nuit tombant tôt et vite. Une sensibilité de 64 ISO convient à toutes les situations. Une grande focale (200 mm) sera utile pour photographier les animaux dans la nature. Filtre UV et pare-soleil sont indispensables. Les porteurs de soufre du Kawah Ijen exceptés, les gens se laissent photographier sans arrière-pensée et sans rien réclamer. Au moindre doute évidemment, par exemple près d'installations militaires, demandez quand même la permission… N'hésitez pas non plus à prendre nom et adresse pour envoyer une copie du cliché : ce sera très apprécié. En cas de besoin, on trouvera des appareils jetables dans les centres touristiques. Un magnétophone de poche, pour les souvenirs sonores, est aussi utile que l'appareil photo et les jumelles, pratiques pour observer les animaux de loin. Pensez aussi aux bonbons et aux stylos à offrir aux enfants. La trousse à pharmacie contiendra quant à elle du paracétamol (contre les douleurs, la fièvre et les maux de tête), du talc pour les inflammations cutanées et du coton hydrophile. Chapeau, lunettes, crème solaire et produit anti moustique compléteront la panoplie.

Heure, électricité et communication



Heure locale : l'Indonésie occupe trois fuseaux horaires, un pour l'ouest du pays (quand il est midi à Paris, il est 18 h à Jakarta), un pour le centre (quand il est midi à Paris, il est 19 h à Denpasar, Mataram, Makassar et Manado) et un pour l'est (quand il est midi à Paris, il est 20 h à Maluku et en Irian Jaya).
Electricité : 220 V presque partout… où il y en a ! Une lampe torche n'est pas superflue dans certains endroits. Les services publics sont ouverts de 8 h (parfois 7 h) à 15 h du lundi au vendredi, les musées ont des horaires variables entre la semaine et le week-end. Se renseigner à l'avance. Les entreprises privées ouvrent en général de 8 h à 17 h, parfois plus tard, et les banques de 8 h à 12 h (parfois 13 h) et de 13 h 30 à 16 h du lundi au vendredi. Le samedi, certaines ouvrent de 8 h à 13 h. Les magasins sont ouverts de 8 h à 20 h (parfois 21 h).
Poste et communications : les bureaux de poste ouvrent de 8 h à 16 h du lundi au vendredi et de 8 h à 13 h le samedi. Compter six jours pour un courrier vers l'Europe. On peut affranchir ses cartes postales à la réception des grands hôtels. Vu la superficie du pays, le téléphone est omniprésent, avec un système de communication par satellite (Indosat). Les communications téléphoniques vers l'étranger étant chères, appeler ou envoyer un fax d'un Wartel (agence téléphonique privée souvent ouverte de 7 h à minuit), surtout entre 21 h et 8 h et les samedis et dimanches. Il y a des Wartel absolument partout et ils sont bon marché. La communication téléphonique entre Bali et la France coûte 18 000 Rps (1,60 euro). L'indicatif de la région sud est le 0361, celui de la région centre est : 0366, celui de la région nord : 0362.

Fêtes et jours fériés à Bali


1er janvier : nouvel an
Mars-avril : nouvel an balinais (Nyepi)
Avril-mai : fête de Bouddha (Waicak)
Mi-juin à la mi-juillet : festival des arts de Bali
17 août : fête de l'indépendance de l'Indonésie (Hari Merdeka)
27 septembre : journée mondiale du tourisme
25 décembre : Noël

Mais aussi :
A dates variables : la fin du ramadan et le jour de l'an musulman.
Tous les 210 jours : Galungan (3 jours) fête en l'honneur des ancêtres
10 jours plus tard : Kuningan.


Économie et monnaie de Bali


La monnaie utilisée à Bali est la roupiah (Rp). Elle souffre de la crise économique depuis 1997. Après avoir atteint des sommets (18 000 Rp pour 1 euro), elle fluctue aujourd'hui autour de 12 000 Rp pour 1 euro. De nouveaux billets de banque viennent d'être mis en circulation et un billet de 100 000 Rp est disponible depuis l'an 2000. On peut utiliser des cartes de paiement dans les boutiques et les centres commerciaux des grandes villes où l'on trouve des distributeurs automatiques. Ailleurs, c'est moins probable...

Change : la fragilité financière de l'Indonésie rend les taux de change très fluctuants. Eviter de changer de l'argent dans les aéroports et les hôtels. Si l'on ne connaît personne de confiance, il est préférable d'aller dans une grande banque (BCA, BN ou Lippobank. Dans les zones touristiques, les changeurs pratiquent des taux souvent très intéressants, mais mieux vaut recompter soigneusement ses billets. Dans tous les cas, garder une petite réserve en dollars pour les coups durs et de roupiahs en petites coupures (500, 1 000, 2 000) pour un becak ou un pourboire.

Pourboires : ils ont beau ne pas être obligatoires, on n'arrête pas d'en donner ! Il faut veiller à disposer de suffisamment de petites coupures pour le porteur, le chauffeur ou le gardien de voiture. Dans certaines communautés (les Baduis de Java), l'argent ne veut pas encore dire grand-chose : offrez alors des cigarettes. Ne pas donner d'argent aux enfants : cette habitude a engendré de mauvais résultats à Bali et les habitants de Lombok, chez qui le tourisme commence à peine, sont très conscients du problème.

Budget : on trouve à se loger dans des hôtels quatre étoiles pour moins de 50 euros la nuit. L'idéal est de prendre un hôtel all inclusive à Bali Il ne reste plus alors à débourser que pour le shopping et les pourboires. Tout dépend de la façon dont on conçoit ses vacances, mais on vit très confortablement avec 720 000 Rp (60 euro;) par jour sur les îles de Java, Bali et Lombok. Se souvenir que les tarifs (transports, hôtels, repas) augmentent pour les touristes et dès que l'on sort des sentiers battus. Quel que soit le niveau de l'hébergement choisi, les tarifs sont très modérés en ce moment : ils sont toujours négociables, surtout en basse saison et si le règlement se fait en dollars. Les ressources principales de l'île sont le riz, le tourisme et l'artisanat.


Informations


Ambassade en France :47-49, rue Cortambert, 75016 Paris. Tél. : 01 45 03 07 60. Fax : 01 45 04 50 32 Consulat : 25, bd Carmagnole, 13008 Marseille. Tél. : 04 91 23 01 60.
Ambassade en Belgique : 294, avenue de Tervueren, 1150 Bruxelles. Tél. : (32-2) 771 1778 et 771 2014.
Ambassade en Suisse : Elfenauweg, PO Box 270, 3006 Berne, tél. : (41-31) 352 0983/84.

Mais aussi, à Bali :
Inside Indonesia ; un trimestriel en langue anglaise que l'on peut consulter sur www.insideindonesia.org.
Les publications (en anglais) Bali Echo et Bali Advertiser abordent des thèmes chers aux visiteurs (bon gîte, bonne chère, curiosités...) de Bali et Lombok.
La brochure Indonesia Calendar of Events, qui répertorie toutes les fêtes (nombreuses). Se renseigner à la Direction Générale du Tourisme à Jakarta.

En cliquant sur "je m'inscris", j'accepte de recevoir les offres de Promovacances et de ses partenaires

X Fermer