sejour-republique-dominicaine

Comment circule-t-on en République Dominicaine ?

Se déplacer en République Dominicaine : Transports intérieurs


En avion

Il n'y a pas moins de sept aéroports nationaux en République dominicaine et Air Santo Domingo, compagnie privée, assure de nombreux vols entre Santo Domingo, El Portillo, La Romana, Punta Cana et Santiago.


En bus

Les guaguas (prononcer ouaoua) sillonnent tout le pays. Ils s'arrêtent fréquemment et on peut les héler sur le bord d'une route ou les prendre dans les gares routières. Toujours bondés, rarement confortables, ils sont néanmoins très bon marché.


En autocar

Pour un voyage confortable, trois compagnies d'autocars assurent les liaisons entre grandes villes :Metro Tours, Terra Bus et Caribe Tours. Ils sont climatisés mais les arrêts sont rares.


En taxi

On en trouve dans toutes les grandes villes et zones touristiques. Le prix est à négocier avant le départ (sauf pour un trajet entre ville et aéroport) et la course est à payer une fois arrivé à bon port. Les tarifs sont plutôt élevés, voire hors de prix dans la capitale mais il est préférable de ne pas accepter l'offre d'un particulier, surtout en rase campagne : c'est le meilleur moyen de se faire dépouiller.


En taxi collectif

On partage la course avec les autres occupants, même si la destination n'est pas commune. On les repère à leur plaque d'immatriculation mentionnant público. Avantage : permet de relier les grandes villes à moindre frais. Inconvénient : les voitures ne sont pas climatisées et souvent vétustes.


En moto-taxis

Economique - prix à négocier avant le départ - et rapide pour des courtes distances, les motoconchos, des petites cylindrées n'excédant pas 125 cm3, restent un transport dangereux. A méditer : on les surnomme parfois muertoconchos (muerto veut dire « mort »)...


En voiture

Il est facile de louer une voiture aux aéroports. Préférer les compagnies internationales : les voitures sont en meilleur état et les assurances obligatoires. Cela dit, c'est un moyen relativement coûteux. En outre, l'âge minimal requis est de 25 ans et il faut être titulaire d'un permis depuis plus d'un an et détenteur d'une carte de crédit. Lire soigneusement le contrat de location et s'assurer des modalités de paiement pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

En cliquant sur "je m'inscris", j'accepte de recevoir les offres de Promovacances et de ses partenaires

X Fermer